Monuments

La période de construction du centre ancien de La Ciotat s’est étendue de la fin du XVe siècle à la fin du XIXe siècle. Le cœur de ville abrite aujourd’hui un patrimoine architectural d’une grande richesse. En flânant dans les ruelles du centre-ville, une multitude d’éléments architecturaux remarquables ressortent du bâti : façades, portes, couronnements, moulures,éléments décoratifs…

CHAPELLES

Les chapelles sont l’un des fleurons du patrimoine architectural ciotaden. Construite en 1618, la Chapelle des Pénitents Bleus, classée Monument Historique en 1992, est un modèle de l’architecture de la Contre-Réforme, tout comme la Chapelle des Pénitents Noirs, qui date de 1630. Perchée sur les hauteurs de la ville, la Chapelle Notre-Dame de la Garde est entièrement décorée d’ex-voto de marins et de pêcheurs.
L’Église Notre-Dame de l’Assomption, sur le Vieux Port, a été construite en 1603. D’autres chapelles viennent compléter l’itinéraire : les Minimes et Saint-Jean.

PLACES

Le patrimoine immobilier s’accompagne de places célèbres, témoins de l’histoire locale. La place de la Liberté, créée en 1796 abrite le monument des Droits de l’Homme et du Citoyen. La place Esquiros abritait autrefois la porte de Cassis. La place Évariste Gras accueille le complexe cinématographique. La place Sadi Carnot est devenue un passage privilégié, avec sa belle fontaine et ses magnolias centenaires. La place du 8 mai 1945 et ses gradins d’amphithéâtre s’ouvrent sur la baie. Les places Gautier, Guibert, Zola et le square Bouissou complètent ce circuit original.

Ses édifices

A l’extrémité du Port Vieux se dresse le Musée du Vieux La Ciotat, datant de 1864, qui fut autrefois l'Hôtel de Ville de La Ciotat.
La jetée du Bérouard, érigée en 1551, gardait autrefois l’entrée du port de La Ciotat. Le Bérouard servait aussi de prison et, avec sa «tour de fanal», faisait encore office de phare.

Construit en 1889, l’Éden Théâtre est la plus vieille salle de cinéma au monde encore en place. C’est ici que les premiers films de Louis et Auguste Lumière ont été projetés au public. Racheté par la municipalité en 1992, le bâtiment a été inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques en 1996 et a fait l’objet d’un vaste projet de réhabilitation en 2013.

L’ancien couvent et collège des Oratoriens est un ensemble architectural d’une grande sobriété. Vendu par lots, transformé successivement en raffinerie, couvent,école, usine… il a été racheté par la municipalité en 1987.
Du vieil hôpital, créé en 1598, il ne reste plus que le beau portail en fer forgé du XVIIe siècle. Il fut entièrement reconstruit en 1720. Devenu bâtiment municipal, l’hôpital sera définitivement fermé en 1973, au moment de la construction du nouveau centre hospitalier. Il abrite aujourd'hui la Médiathèque Municipale Simone Veil.

Le Théâtre municipal, inauguré en 1883, a été construit sur les fondations de la troisième chapelle des Pénitents Blancs. Transformé en cinéma, il est devenu salle municipale polyvalente. Il accueillera à la rentrée 2021 le Conservatoire Municipal de Musique et d'Art Dramatique.

L’Hôtel Grimaldi Régusse est un immeuble exceptionnel, dernier témoignage préservé de l’architecture maniériste du XVIe siècle dans les Bouches-du-Rhône. De style baroque, il restera une demeure bourgeoise durant deux siècles. Il connaîtra une dégradation progressive, avant d’être racheté par la municipalité.